DOAD 5027-0, Reconnaissance

Identification

Date de publication : 2008-05-16

Application : La présente DOAD est une directive qui s'applique aux employés du ministère de la Défense nationale, ci-après nommés « employés du MDN », et une ordonnance qui s'applique aux officiers et aux militaires du rang des Forces canadiennes (FC), ci-après nommés « militaires ».

Documents annulés :

Autorité approbatrice :

Renseignements : Directeur - Diversité et mieux-être (DDME)


Définition

Reconnaissance (recognition)
Reconnaissance a le même sens que dans la Politique de reconnaissance du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada.

Orientation de la politique

Contexte

La reconnaissance des employés fait partie des fondements de la bonne gestion des ressources humaines (RH) et constitue un facteur déterminant du mieux-être en milieu de travail.

La reconnaissance des réalisations est essentielle, car elle souligne les qualités exemplaires vitales au succès de l'organisation, notamment :

Énoncé de politique

Le MDN et les FC croient fermement que leur plus grande force réside dans leur personnel et s'engagent à reconnaître la contribution remarquable qu'offrent les employés du MDN et les militaires à la société canadienne par :

Exigences

Le MDN et les FC doivent :

Autorités

Tableau des autorités

Le tableau suivant énonce les autorités relatives à la présente DOAD :

Le ou les … a ou ont l'autorité de ou d' …

sous-ministre et le chef
d'état-major de la Défense

  • mettre en place le PPR ministériel.

SMA (RH-Civ)

  • allouer des fonds pour les prix ministériels et de surveiller leur fonctionnement;

  • allouer des fonds pour les prix de long service et de surveiller leur fonctionnement.

conseillers de niveau un

  • mettre en place un PPR dans leurs organisations respectives;

  • affecter les fonds pour les prix au mérite et les prix spéciaux conformément au document intitulé Délégation des pouvoirs de signature en matière financière pour le ministère de la Défense nationale (MDN) et des Forces canadiennes (FC).

Références

Références principales

Références supplémentaires